vendredi 28 juillet 2017

Les ailes d'émeraude, d'Alexiane de Lys

les ailes d'émeraude alexiane de lys


Résumé (du tome 1)
À 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat dans lequel elle vit depuis ses 6 ans. Seule au monde, l’adolescente est lâchée dans la ville. Alors qu’elle vient de se faire violemment agresser par deux inconnus, elle fait la connaissance du mystérieux et séduisant Gabriel. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle fait partie des Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels…

Mon avis
Il s'agit d'une trilogie. Pour le moment je n'ai lu que le premier tome, donc j'actualiserai cet article une fois que j'aurai tout fini de lire.
J'ai beaucoup aimé ce premier tome. On s'attache très rapidement à l'héroïne, Cassiopée. Elle n'est pas parfaite et le dit elle-même. Ce qui est bien, c'est qu'elle a son caractère et a une bonne répartie (on dirait moi hihihi). Elle n'est pas le genre demoiselle en détresse sans pour autant être une ninja super-combattante. L'intrigue de l'histoire démarre assez vite et sans qu'on est le temps de se demander comment et pourquoi, on est happé dans l'intrigue. Sans m'en rendre compte, j'ai avancé très vite. Pour un premier roman, Alexiane de Lys a fait fort, bravo à elle ! Elle a réussi à ancrer une part de fantastique dans le monde que nous connaissons, ce qui nous pousse à nous demander "et si elle avait raison ? Et si tout ce qu'elle décrit est vrai ?". Bon, je n'ai plus 10 ans, et même si j'ai encore l'espoir de recevoir un jour ma lettre pour Poudlard, je sais bien que ce n'est qu'une histoire inventée. Mais c'est une histoire qui fait rêver.
Les personnages sont dans l’ensemble tous très bien définis, mais hélas (parce que oui, je suis comme ma mère, j'ai presque toujours un truc à critiquer), je trouve qu'ils sont pour certains un peu trop caricaturaux : le beau brun ténébreux et torturé, le beau gosse super sympa et prévenant, la jolie fille totalement peste qui va s'en prendre à l'héroïne et la bande de copain. C'est du déjà vu, que ce soit dans les livres, les films ou les séries, mais d'un autre côté, c'est assez compliqué d'inventer de nouveaux personnages. Tout a déjà été fait. Et pour rester dans les critiques (une petite dernière, après j'arrête, promis), certains faits importants étaient un peu trop prévisibles à mon goûts :

Spoiler (surlignez la suite)
Le fait que Cassiopée finisse avec Gabriel et non Camille était totalement évident. Dès le début je le voyais venir.
Je sentais venir aussi la trahison de Camille (sans pour autant extrapoler sur sa lignée familiale), et j'avais deviné que la mère de Cassiopée était une Myrme. Je n'étais pas allée jusqu'à prédire qui était son père, mais je n'étais pas plus étonnée que cela.

Pour conclure, même si je n'ai pas achevé la saga, je vous la conseille fortement. Je ne peux pas me prononcer pour les tomes deux et trois, mais s'ils sont ) la hauteur de ce premier tome, alors vous ne perdrez ni vote temps ni votre argent en vous plongeant dans ces livres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire