jeudi 27 juillet 2017

Multiversum, de Leonardo Patrignani

multiversum leonardo patrignani


Titre original : Multiversum

Résumé (du tome 1)
Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ont seize ans. Un lien subtil les unit depuis toujours : un dialogue télépathique qui surgit sans prévenir, dans un état d'inconscience. Jusqu'au moment où les adolescents décident de se rencontrer pour la première fois. Mais le jour de leur rendez-vous, ils sont là tous les deux au même endroit, cependant ils ne peuvent se voir... Ils découvrent qu'il existe une infinité d'univers parallèles et que la réalité qui les entoure n'est qu'une de ses multiples dimensions. Une vérité qui bouscule totalement leur existence, détruisant toute certitude sur leur monde. Comment Alex et Jenny pourront-ils se retrouver pour vivre leur amour ? Alors même que leur destin semble lié à celui, inéluctable, de la Terre...

 Mon avis
Je n'ai pas réussi à fini la saga. Dès le départ, je savais que j'allais avoir du mal avec le concept d'univers parallèles. J'ai toujours fait un blocage avec ce concept car je trouve que ça devient trop vite beaucoup trop compliqué pour mes 5 pauvres neurones. Cependant, j'ai lu énormément de bonnes critiques pour cette trilogie, donc j'ai quand même voulu essayé.
J'ai beaucoup aimé le premier tome. Il n'était pas trop compliqué à comprendre (pour moi) car il n'y a pas 20000 univers parallèles, donc j'ai pu suivre sans trop de difficulté. L'histoire est assez prenante. Alex vit en Italie et Jenny en Australie. Ils ne se sont jamais vus. Et pourtant ils communiquent ensembles. Non par téléphone mais par la pensée.Quand Alex fugue pour retrouver Jenny, tout se complique pour eux. Ils se trouvent tous les deux sur la même place, mais ne se voient pas. Ils appartiennent à deux univers différents. Comment font-ils pour communiquer et surtout comment arriveront-ils enfin à se voir ? Et comme si tout cela ne suffisait, ils doivent aussi trouver de survivre ensemble à la fin du monde. En effet, une comète arrive à toute vitesse sur la Terre pour la détruire.
En revanche, j'ai beaucoup moins aimé le deuxième tome. Il y a trop d'univers en parallèle et au final, je ne savais plus où j'en étais. Les souvenirs de tel personnage sont-ils vraiment les siens ou proviennent-ils de son alter ego ? On passe d'un souvenir à un autre voir même aux souvenirs des proches de nos héros sans que l'histoire avance pour autant. C'est devenu trop compliqué et trop lent pour moi donc j'ai totalement décroché.

Attention, hein, je ne dis pas que la trilogie n'est pas bien. Je dis juste que ce n'est pas le genre d'histoires auquel j'accroche habituelle et cette saga n'a pas déroger à la règle. C'est bien dommage car j'étais toute fière d'avoir fini le premier tome.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire