mercredi 10 mai 2017

Le Comte de Monte-Cristo, d'Alexandre Dumas

monte-cristo dumas


Résumé
« Attendre et espérer », voilà toute la sagesse d'Edmond Dantès. Fier marin sur le point d'être nommé capitaine et d'épouser sa bien-aimée, Mercédès, il est arrêté. Dénoncé comme bonapartiste il est enfermé au château d'If et attendra quatorze ans sa délivrance et sa vengeance. Elle sera terrible. Edmond Dantès est devenu riche et titré. Son vieux compagnon de cellule, l'abbé Faria, en lui révélant son secret, l'a fait comte de Monte-Cristo. Après sa spectaculaire évasion, les fortunes se font et se défont au gré de son implacable volonté. 

 Mon avis
Pour commencer, il faut savoir que c'est un véritable pavé à lire. Mais il ne faut pas se décourager.
Dantès était un brave petit gars au début. Il s'occupait comme il pouvait de son pauvre père et allait enfin pouvoir épouser Mercédès. Alors que la chance lui souriait, la jalousie et la bêtise des hommes l'ont atteint en plein vol. Danglars et Fernand, l'un voulait son nouveau poste de capitaine et l'autre souhaitant épouser Mercédès, complotent afin de le faire passer pour un Bonapartiste. Carderousse, rendu ivre par ces deux hommes, les aidera bien malgré lui et ne les dénoncera pas par lâcheté. Puis, Villefort condamnera Dantès tout en sachant qu'il est innocent pour assouvir ses ambitions et protéger son père. Le pauvre Dantès se retrouve alors emprisonné. 
Il parvint cependant à s'échapper et devient comte de Monte-Cristo. Vient alors le temps de la vengeance. Il va chercher à punir d'une façon ou d'une autre les hommes ayant contribué à détruire sa vie. Il prend son temps, apprend de ses ennemis afin de les frapper là où ce sera le plus douloureux. Cette vengeance viendra donc des dizaines d'années après son enfermement, mais après tout, ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? Cependant, en assouvissant sa vengeance, Dantès sera parfois pris de remords.  
Spoilers (surlignez)  
En effet, il est horrifié par certains actes de M'dame Villefort ne pensant pas qu'elle irait jusque là et il épargne Danglars. Danglars est le seul à "bien" s'en sortir (et encore, tout est relatif) car Fernand et Carderousse sont morts et Villefort est devenu fou.

Si j'ai un reproche à faire au roman, c'est qu'on finit par se perdre dans toutes les intrigues. Jusqu'à l'évasion de Dantès, tout est simple. En revanche, après, une multitude d'intrigues sont développées et j'avais tendance à m'y perdre. On perdait de vue l'histoire de Dantès et on s'éloignait du premier arc narratif. Après, je me doutais bien qu'il y avait une bonne raison au développement de ses intrigues, mais sur le coup, ça me bloquait un peu. Mais au final, toutes ses intrigues ont leur propre fin et on comprend tout. Mais c'est long.

En conclusion, je dirai que c'est un grand classique qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie. Il ne faut pas avoir peur du style d'écriture (qui a vieilli, on ne va pas se mentir) et de la taille du roman. Il s'agit d'une des vengeances les plus connues.

Autre
Il y a eu moult adaptations au cinéma, à la télé, en comédie musicale ou encore en animés. Ces adaptations facilitent l'histoire et sont pour certaines plus linéaires et plus simplifiées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire