mardi 27 décembre 2016

Dracula, de Bram Stoker

dracula


Titre original : Dracula

Résumé
Jonathan Harker, jeune notaire, est envoyé en Transylvanie pour rencontrer un client, le Comte Dracula, nouveau propriétaire d'un domaine à Londres. A son arrivée, il découvre un pays mystérieux et menaçant, dont les habitants se signent au nom de Dracula.
Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu'éprouver une angoisse grandissante.
Très vite, il se rend à la terrifiante évidence: il est prisonnier d'un homme qui n'est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres...

Mon avis
J'ai trouvé la première partie, racontée du point de vue de Jonathan Harker, particulièrement flippante. Je découvrais le château et le comte en même temps que lui, et je devenais folle (pas vraiment) en même temps que lui. Qui est ce Comte qui cherche à s'installer à Londres ? Pourquoi ne le voit-il jamais manger ? Pourquoi il n'entre en contact avec lui qu'à la nuit tombée ? Toutes ces questions que se pose Jonathan jusqu'à l'obsession. Surtout quand il se rend compte qu'il est enfermé dans le château et qu'il n'y a aucune issue de secours.
Dans une deuxième partie, on retrouve Mina, la fiancée d'Harker, et sa meilleure amie Lucy, en vacances dans un joli petit village proche de grandes falaises. Suite à l'échouage d'un bateau, Lucy tombe malade : elle est de plus en plus faible et fait de grosses crises de somnambulisme.
Par la suite (non, je ne vais pas vous spoiler), à Londres, toutes ces personnes (Jonathan, Mina, le fiancé de Lucy, un médecin, ...) vont tenter de s'opposer à Dracula qui cherche à se nourrir et à créer des semblables dans cette grande ville. Une course contre la montre démarre alors...

Je vous le conseille, sauf si vous êtes de vrais flippettes !

Autre
Il y a eu de nombreuses adaptations cinématographiques. Celle qui suit le plus le livre est celle de Coppola en 1993 (mais même elle je trouve qu'elle s'éloigne trop de la version originale). Il me semble aussi qu'il y a eu une série.
De plus, l'arrière-petit neveu de Stoker a écrit une suite au livre : Dracula l'immortel.

jeudi 8 décembre 2016

The Lying game, de Sara Shepard

the lying game


Titre original : The Lying game

Résumé (du tome 1)
Deux jumelles que tout sépare.
Une disparition mystérieuse. 
Un jeu diabolique et dangereux. 
Qui pourra en sortir indemne ?

Emma, 17 ans, a été abandonnée par sa mère à l'âge de 5 ans et vit depuis en famille d'accueil. Un jour, elle découvre qu'elle a une soeur jumelle et parvient à la retrouver sur Facebook. Sutton vit une vie totalement opposée à celle d'Emma : une famille riche, des amis, des études... Alors qu'elles sont sur le point de se rencontrer, Sutton ne vient pas au rendez-vous. Emma reçoit un message mystérieux lui annonçant que Sutton est morte. La jeune fille se retrouve sans le vouloir à la place de soeur, dans sa vie, sans que personne ne s'en rende compte, ni même ses plus proches amis.

Mon avis
La saga est super ! Dans chaque tome, Emma enquête sur un nouveau suspect du meurtre de sa sœur, tout en essayant de ne pas dévoiler sa propre identité. A travers toute cette histoire, elle en apprendra sur sa jumelle, sur la famille de celle-ci et sur sa famille biologique. Emma est une jeune personne adorable, pleine de vie, d'humour et de gentillesse.
Le seul souci, c'est qu'à force d'éliminer les suspects, on finit par deviner la véritable identité de l'assassin avant qu'elle ne soit annoncer.

Autre
La saga a été adaptée à la TV, en une série de 2 saisons. Elle est très différente des livres.
Du même auteur, il y a aussi la saga Les Menteuses, adaptée également à la TV (Pretty Little Liars).

mercredi 23 novembre 2016

Qui es-tu Alaska, de John Green


qui es-tu alaska

Titre original : Looking for Alaska

Résumé
Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante. 

Mon avis
C'est le tout premier roman de John Green que j'ai lu, avant même qu'il devienne connu. Et pour moi, il aurait pu s'arrêter là. Tout ce qu'il est dit est "vrai". Je ne sais pas comment il était adolescent, mais on peut se demander s'il ne l'est pas resté. Il décrit avec une vraie justesse les sentiments que l'on peut ressentir à 16 ans. Cette impression d'être déjà adulte mais d'avoir peur de l'avenir, cette impression d'être immortel mais d'être tellement fragile... 
L'histoire est racontée du point de vue de Miles, un adolescent comme les autres : il n'a pas des notes excellentes sans pour autant être mauvais, il n'est ni grand, ni petit, ni moche, ni canon, ni sportif, ni à l'état larvaire. Miles cherche juste sa place dans le monde et décide d'aller finir ses années de lycée dans pensionnat. Là pour lui tout change : nouveaux amis, nouvelle vie. 
Le roman se décompose en 2 parties : un compte à rebours jusqu'aux "jour J" puis un décompte des jours depuis ce jour. A travers cette année scolaire, Miles va évoluer, va changer et surtout va grandir.
John Green arrive à mettre des mots sur toutes les questions qu'on peut se poser, sur tous les sentiments et les envies que l'on peut avoir. 
Pour moi ce livre est le meilleur de l'auteur. 

Autre
Un film serait prévu pour l'année 2017

lundi 14 novembre 2016

La neige en deuil, d'Henri Troyat

la neige en deuil


Résumé
Isaïe est un fils de la montagne, tranquille quinquagénaire vivant dans le hameau isolé d'un petit village. Robuste mais diminué intellectuellement depuis un tragique accident survenu alors qu'il était guide de montagne, il se tient éloigné des sentiers et des pics rocheux. C'est un homme droit et un honnête berger apprécié du village. Son jeune frère Marcellin, qui habite avec lui la ferme familiale, déteste la dureté de la vie des montagnes, le manque d'argent, et rêve secrètement de partir vivre en ville. Le crash d'un avion et la mort de Servoz, l'ami d'Isaïe guide de montagne parti chercher les survivants, pousse les deux frères que tout oppose à rencontrer la folie et la mort.

Mon avis
J'ai bien envie de commencer en disant : "Pourtant, que la montagne est belle".
Les habitants du village n'ont pas d'autres choix que d'aller eux-même sur le lieu du crash pour sauver d'éventuels survivants car les secours sont trop loin et trop lents. Personne ne connaît la montagne mieux qu'eux. Et c'est ainsi que tout commence. La seule priorité c'est de retrouver des rescapés. Peu importe la dangerosité du chemin. 
J'ai bien aimé l'histoire, vivant moi-même près des montagnes et connaissant bien les paysages. La confrontation des deux frères que tout oppose à part le sang rythme tout le roman. Et la question se pose : qui est le plus idiot et le moins humain des deux ?Le style est un peu vieillot, mais ce n'est pas très gênant.
  
Autre
Ce roman a valu à son auteur le Grand prix du Prince Rainier de Monaco. 
Le livre a été adapté en 1956 au cinéma par le réalisateur Edward Dmytryk sous le même nom.

Sobibor, de Jean Molla

Sobibor


Résumé
Je l'ai fait pour qu'on m'arrête», répond Emma après avoir volé des biscuits dans un supermarché. Que se cache-t-il derrière ses mots, sa maigreur extrême, sa beauté douloureuse ? Quelle est l'origine de son anorexie : l'indifférence de ses parents, le silence, les mensonges savamment entretenus ? Emma veut savoir. Emma veut comprendre. La découverte d'un vieux cahier fera bientôt surgir du passé d'épouvantables secrets.

Mon avis
Je déconseille ce livre aux plus jeunes ou aux personnes assez sensibles. C'est une histoire très dure, violente, qui nous retourne les tripes. L'histoire d'Emma, anorexique qui perd sa grand-mère adorée. Dans les affaires de sa grand-mère, Emma découvre un carnet ayant appartenu au premier amour de sa grand-mère. Le lieu de leur rencontre ? Le camp d'extermination de Sobibor. Lui y était en tant que soldat français partisan de l'idéologie nazie, elle y était enfermée. Emma découvre alors l'horreur de ce camp, décrit par un homme qui parvint à justifier ce qu'il s'y passe mais qui arrive quand même à faire une différence entre la femme qu'il aime et les autres personnes retenues.
Comme je le disais, ce livre est très dur. D'une part à cause du mal-être d'Emma et d'autre part à cause de la description de la guerre et de ce camp d'extermination. J'étais peut-être trop jeune la première fois que je l'ai lu, mais j'ai été profondément marquée par cette histoire. Aujourd'hui encore, je ne peux m'empêcher de pleurer en la relisant.

dimanche 13 novembre 2016

Tu es moi, d'Edmonde Permingeat

tu es moi


Résumé
Noëlie, mariée à un riche médecin dans le sud de la France, trompe son ennui en étalant sa vie de rêve sur Facebook. Léo, un petit voyou, remarque l'incroyable ressemblance entre la jeune femme et sa petite amie, Zoé, et concocte un plan infaillible : kidnapper Noëlie afin que Zoé prenne sa place. La jeune aide-soignante joue le jeu et la voilà propulsée mère de famille et épouse d'un homme qui ne la laisse pas indifférente... Mais troublée, Zoé s'interroge : et si cette ressemblance n'était pas le fruit du hasard ?

Mon avis
Déjà, il ne faut pas confondre avec le T1 de la série The Lying Game. C'est exactement le même titre, et ça a suffi à me perturber un bon moment (oui, je sais, il en faut peu). Et l'histoire ressemble à la série... Une "prolétaire" prend la place de la "princesse" qui est son double exact et doit tout faire pour ne pas être démasquée. Malgré l'impression de déjà-vu, j'ai beaucoup aimé ce roman, que j'ai lu en deux jours. Les personnages sont assez stéréotypés : la bourgeoise qui voulait fuir son milieu pour vivre avec son premier amour, la fille qui n'a pas eu de chance qui trime comme une malade pour un salaire de misère. Les deux enviant plus ou moins la vie de l'autre, sans se connaître. C'est assez facile comme idée, et pourtant le roman est très bien, de la mise au point de l'enlèvement jusqu'à la conclusion. J'ai été très vite accrochée par la nouvelle vie de Zoé, comment elle se débrouille avec tant de visages inconnus (mari, enfants, famille et même l'amant de Noëlie !). Pour un premier roman, Permingeat a fait très fort !

Autre 
Le livre est publié à Nouvelles Plumes, une maison d'édition dédiée à la publication des premiers romans. Tu es moi a eu le prix des lecteurs 2015 de France Loisir.

jeudi 10 novembre 2016

Sexe, diamants et plus si affinités... , de Lauren Weisberger


sexe diamants et plus si affinités


Titre original : Chasing Harry Winston

Résumé 
Emmy, Leigh et Adriana sont amies depuis dix ans. Belles, sexy, dans le vent, elles connaissent par cœur tous les endroits tendance de Manhattan. Pourtant, lors d'une soirée un peu trop arrosée, elles font un pacte qui va bouleverser leur existence : chacune des trois doit changer radicalement de comportement... surtout à l'égard du sexe fort !
Mais si transformer une " bomba latina " en jeune mariée n'est pas une mince affaire, convertir une grande romantique au libertinage relève presque du miracle. Quant à faire dévier du droit chemin une " workaholic " sur le point d'épouser l'homme de sa vie et de s'installer dans l'appartement de ses rêves, c'est carrément mission impossible ! Sauf que, c'est bien connu, la vie est pleine de surprises...

Mon avis
Ce livre est un vrai coup de cœur ! Il est frais, il est drôle, il est léger... Bon, d'accord il est totalement prévisible, mais parfois ça fait du bien. Ça me change de ce que je peux lire d'habitude et ce n'est pas un mal. D'une manière générale, j'aime bien les romans de Weisberger, et tout particulièrement celui-ci. Parce qu'il faut bien reconnaître que "le tour du monde de la débauche" est une idée de génie et qu'il fallait l'inventer !

Ma raison de vivre, de Rebecca Donovan

ma raison de vivre


Titre original : Reason to breath

Résumé (du tome 1)
Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...
Mon avis 
Ce premier tome est assez anxiogène, car le lecteur sais ce qui attend Emma jour après jour. Le moindre faux pas peut lui être fatal. J'ai beaucoup aimé ce premier tome car Emma est une jeune fille touchante qui au final ne demande qu'à vivre et à recevoir un peu de considération. Ce livre témoigne très bien de la maltraitance des enfants : les adultes qui maltraitent, ceux qui ne veulent pas voir et ceux qui ne peuvent pas réaliser ce qu'il se passe vraiment.
En revanche j'ai un peu moins aimé le tome 2. On a l'impression qu'Emma n'a pas vraiment appris de ses erreurs (et dans un sens je la comprends) et que tout n'est qu'une surenchère du premier tome. Cependant, il vaut quand même la peine d'être lu, mais il n'est pas au niveau du premier. Je n'ai pas encore lu le troisième tome mais dès que ce sera fait, j'ajouterai mon avis, promis.

mercredi 5 octobre 2016

Lolita, de Vladimir Nabokov

lolita


Titre original : Lolita (enfin je crois)

Résumé
Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois reprises, contre les dents. Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était Lo, simplement Lo, avec son mètre quarante-six et son unique chaussette. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à l'école. Elle était Dolorès sur les pointillés. Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita

Mon avis
Sur l'édition que j'avais, il était écrit quelque chose du genre "le livre a été considéré comme l'histoire la plus drôle et la plus désolante du siècle aux États Unis". Je dois avouer que j'ai pas compris pourquoi "drôle". C'est pas drôle du tout. Un mec au nom pourri a de graves penchants pour ce qu'il appelle les "nymphettes". Des gamines d'une douzaine d'années, avec un style particulier. Quant à son nom... Humbert Humbert. Le mec a un prénom qui est le même que son nom. Humbert ² il s'appelle.
Bon, je ne suis pas là pour critiquer ça, mais quand même.
Donc, cet Humbert, par un hasard malheureux se retrouve à louer une chambre chez une mère célibataire, et c'est là qu'il rencontre Lolita. La plus parfaite des nymphettes. Et donc c'est le drame...
Puis, s'ensuit un voyage de plusieurs années à travers les USA, juste les deux ensembles.
Je suis assez mitigée sur ce livre. En soit il est bien, mais il est quand même assez malsaint. En tout cas, ça m'a dissuadée à jamais d'appeler ma fille Lolita.

Autre
Il y a eu deux adaptations cinématographiques, mais je ne sais pas ce qu'elles valent je ne les ai pas encore vues.

mercredi 21 septembre 2016

Une vie ailleurs, de Gabrielle Zevin

une vie ailleurs

Titre original : Elsewhere

Résumé
Liz Hall, 15 ans, vient de mourir dans un accident de vélo. Elle se retrouve sur Ailleurs, un lieu où les défunts rajeunissent jusqu'à redevenir bébés avant de repartir dans le grand cycle de l'humanité... Pour Liz, qui rêvait d'atteindre enfin ses seize ans, le choc est brutal. Car elle n'a aucune envie de rajeunir. Ce qu'elle voulait, c'était décrocher son permis de conduire. Entrer à la fac. Connaître le grand amour. Il va pourtant lui falloir faire le deuil de son ancienne vie sur Terre avant de trouver un sens à cette nouvelle existence...

Mon avis 
Ce livre propose une réponse à la question que tout le monde se pose au moins une fois dans sa vie : qu'y a-t-il après la mort ? G. Zevin, dans son roman, propose une version assez novatrice. Les gens rajeunissent jusqu'à redevenir bébé et être renvoyés sur Terre pour recommencer une nouvelle vie. Pourquoi pas après tout. L'histoire est très touchante. J'imagine bien que personne n'a réellement envie de mourir, mais encore moins jeune et dans un accident, comme Liz. Pour elle, c'est réellement un choc. Elle veut retrouver sa vie, mais elle ne le peut pas. Car après tout, elle aussi doit faire le deuil de sa famille et de ses amis qu'elle ne reverra jamais. Tout au long de l'histoire, on découvre Ailleurs, un endroit pas si différent de la Terre, on s'attache aux personnages qui doivent se construire une nouvelle vie et s'acclimater à ce nouvel endroit (pour les nouveaux "arrivants") ou qui doivent aider les nouveaux à accepter la situation. Et pour Liz, ce n'est vraiment pas chose facile.
Contrairement à ce que le thème laisse penser, l'histoire n'est absolument pas déprimante, bien au contraire. Elle est touchante, juste, parfois drôle, et surtout, elle donne envie de sourire et de vivre.


mercredi 14 septembre 2016

La maison de soie, d'Anthony Horowitz

la maison de soie


Titre original : The House of Silk

Résumé
Londres, novembre 1890. Edmund Carstairs, marchand d’art, craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes ne peut qu’attendre. Le lendemain, ce n’est pourtant pas d’un meurtre, mais d’un vol dont Carstairs est la victime. Holmes l’avait prévu. Ce qu’il ne pouvait imaginer, en revanche, c’est qu’en confiant à Ross, l’un des Irréguliers de Baker Street, la charge de monter la garde, il l’envoyait en fait à la mort. Avec ce crime horrible, c’est ce que Londres a de plus sordide qui se révèle aux deux enquêteurs… La partie reprend. Et cette fois, Holmes et Watson n’en sortiront peut-être pas indemnes.

Mon avis
Bien que n'étant pas de Doyle, on se retrouve parfaitement dans l'univers de Sherlock. Le rythme est peut-être différent, mais ce n'est pas très gênant. Holmes et Watson ont gardé leur personnalité et leur répartie, ce fut donc un plaisir pour moi de lire ce roman. Quant à l'histoire, je ne vais pas vous mentir, elle est sordide. Prenante, pleine de rebondissements, parfaitement rythmée, avec des références à d'autres nouvelles, mais sordide. Si vous aimez les Sherlock Holmes, vous n'allez pas être déçus par cette nouvelle histoire. 

Autre
Anthony Horowitz a écrit un autre roman suivant l'oeuvre de Doyle, intitulé Moriarty. Il a également repris le flambeau des James Bond, avec le roman Déclic Mortel (que je commenterai quand je l'aurai lu). Il faut aussi savoir qu'il n'a pas décidé comme ça du jour au lendemain d'écrire un Sherlock Holmes ou un James Bond. Il s'agit de commandes.

dimanche 4 septembre 2016

Labyrinthe, de Kate Mosse

labyrinthe


Titre original : Labyrinth

Résumé
Juillet 1209 : dans la cité de Carcassonne, Alaïs, dix-sept ans, reçoit de son père un manuscrit censé renfermer le secret du Graal. Bien qu’elle n’en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d’en assurer la protection et de préserver le secret du labyrinthe, né dans les sables de l’ancienne Égypte.
Juillet 2005 : lors de fouilles dans des grottes, aux environs de Carcassonne, Alice Tanner trébuche sur deux squelettes et découvre, gravé dans la roche, un langage ancien,qu’elle croit pouvoir déchiffrer.
Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu’elle vient de déclencher une succession d’événements terrifiants : désormais, son destin est lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant…

Mon avis 
Je sais très bien qu'il y a eu moultes romans de la sorte. Une histoire qui se passe il y a plusieurs siècles et une de nos jours, les deux étant liées. Mais c'est le premier livre du genre que j'ai pu lire, et j'ai adoré. Il m'était impossible de le lâcher, les passages d'une époque à l'autre tombant pile au mauvais moment. Pour la petite histoire, je l'avais volé à mon père qui ne voulait pas me faire une place sur le fauteuil et je ne lui ai rendu qu'après l'avoir fini bien fait pour lui. Le récit est parfaitement rythmé, l'histoire de Carcassonne diablement bien documentée, les personnages bien développés, chacun ayant son propre caractère. Je n'hésite jamais à le relire pour le plaisir.

Autre
Le livre a été adapté sous forme de téléfilm, en deux parties.

mardi 30 août 2016

Celle qui devait mourir, de Laura Lippman

celle qui devait mourir


Titre original : To the power of three

Résumé
Josie, Kat et Perri sont inséparables. Depuis ce serment qu´elles ont prêté et qui a marqué toutes leurs années à Glendale, la banlieue bourgeoise de Baltimore. Elles sont toujours restées fidèles à ce pacte indestructible qui a fait d´elles le trio le plus célèbre du lycée: l´actrice rebelle, la gymnaste et la beauté généreuse. Désormais, ce sont trois jeunes femmes, prêtes à se lancer dans la grande aventure de l´université et de la liberté.
Pourtant, en ce dernier jour de classe, des coups de feu éclatent au lycée. Et quand la police force la porte des toilettes, Perri et Josie baignent dans leur sang tandis que Kat est étendue plus loin, morte d´une balle en pleine poitrine.
Que s´est-il passé pour qu´une telle amitié bascule ainsi dans l´horreur ? Est-ce que Josie, la moins gravement touchée, dit vraiment la vérité aux policiers ? Et n´y avait-il vraiment que trois personnes dans ces toilettes ? Le doute et la suspicion s´immiscent lentement dans les esprits et remettent tout en cause, jusqu´aux plus belles promesses du passé.

Mon avis
Je ne vais pas vous mentir en disant que c'est une belle histoire d'amitié vu comment elle se termine, mais... Ce fut une belle histoire d'amitié.
Tout au long du roman, on peut suivre le point de vue de différents personnages, à la fois pour l'enquête, la "reconstruction" des familles, les élèves du lycée. Mais on découvre aussi l'histoire de ces trois filles, comment elles se sont rencontrées, leurs aventures, leur amitié, et surtout comment elles en sont arrivées à ce stade là de haine et de déchirement.  Au final, j'avais de la peine pour ces filles. Toutes leurs aspirations brisées, leur amitié anéantie...
Parallèlement à l'enquête et à l'histoire, on découvre aussi l'histoire de la ville et des habitants, plus particulièrement l'histoire des personnes liées aux trois filles (parents, amis...). Et plus on en apprend sur eux, plus on se demande si les actes de ces personnes a eu une influence sur ce qu'il s'est passé ce dernier jour de lycée.

lundi 29 août 2016

DARK, de Claude Merle

DARK

   
Résumé
Douze adolescents, héritiers des plus grandes fortunes mondiales, font le serment de ne jamais ressembler à leurs parents.
Quelques années plus tard, huit d’entre eux sont enlevés dont Jack, le fils du Président des Etats-Unis. Les enjeux de cette prise d’otages sont donc plus politiques que financiers…
Allen, jeune concepteur surdoué d’un programme informatique révolutionnaire, parviendra-t-il à libérer ses amis ? 

Mon avis
J'ai pu bien apprendre mes "classiques" dans ce livre, car il fait intervenir tout un tas d'agences américaines (NSA, FBI, CIA)... Juste pour ça, ça vaut le coup. Oui, bon pas que. Ce livre est composé de deux parties, une première assez ciblée sur l'enquête et une deuxième sur le point de vue des otages. La demande des terroristes est très particulières : rétablir la vérité sur un assassinat. Ça change vraiment des demandes de rançon. A travers l'enquête d'Allen, on prend conscience d'un complot mis en place et c'est ce qui permet de dévorer ce livre, jusqu'à la conclusion.
Je prends conscience que mon avis est très fouilli et ne donne absolument pas envie, et pourtant ce livre est super. Il se lit vite et facilement, les personnages sont bien définis et aucun d'eux n'est totalement "clean".

Autre
Il parait qu'il y a une suite, mais je n'ai toujours pas réussi à mettre la main dessus, donc si quelqu'un sait où je peux la trouver (autrement qu'en la commandant par internet) je suis preneuse !

dimanche 28 août 2016

Seul sur Mars, de Andy Weir

seul sur mars


Titre original : The Martian

Résumé
Mark Watney est l’un des premiers humains à poser le pied sur Mars. Il pourrait bien être le premier à y mourir. Lorsqu’une tempête de sable mortelle force ses coéquipiers à évacuer la planète, Mark se retrouve seul et sans ressources, irrémédiablement coupé de toute communication avec la Terre.
Pourtant Mark n’est pas prêt à baisser les bras. Ingénieux, habile de ses mains et terriblement têtu, il affronte un par un des problèmes en apparence insurmontables. Isolé et aux abois, parviendra-t-il à défier le sort ? Le compte à rebours a déjà commencé…

Mon avis
J'ai adoré ! J'ai rapidement été accro au livre. L'histoire est racontée à la première personne, au présent (quand on a le point de vue de Mark). On vit l'histoire avec lui, on essaye de survivre avec lui, c'est tout simplement captivant. Malgré sa situation, Mark arrive à rester calme et confiant la plupart du temps, et il ne perd pas son humour. Oui, je l'avoue, j'ai bien ri aussi en lisant Seul sur Mars ! Le seul point négatif que je lui trouve, c'est que j'étais toute triste de l'avoir fini (oui, c'est un point négatif :o )

Autre
L'histoire a été adaptée au cinéma, sous le même nom (Seul sur Mars)

samedi 27 août 2016

La déclaration, de Gemma Malley

La déclaration l'histoire d'Anna


Titre original : The Declaration

Résumé (du tome 1)
Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée?

 Mon avis
Le premier tome est assez dur. Anna le dit elle même : "Mon nom est Anna, je ne devrais pas être là, je ne devrais même pas exister et pourtant j'existe." Les Surplus sont tous persuadés qu'ils doivent racheter la faute de leurs parents. Surtout Anna qui en est à les détester et qui veut juste devenir une bonne Surplus. Mais depuis quand exister est une faute ?
J'ai particulièrement aimé l'évolution d'Anna tout au long du roman, ainsi que la vision des autres protagonistes. Le principe de la Déclaration est assez simple : ou on choisit de vivre éternellement sans aucun problème de santé mais en renonçant à avoir des enfants, ou on fonde une famille mais on vieillit, on tombe malade et on doit vivre avec le mépris des autres. Personnellement, je choisis la deuxième option, je ne souhaite absolument pas l'éternité.
Le premier tome, en lui-même, peut suffire à l'histoire. J'ai appris longtemps après l'avoir fini qu'il y avait encore deux autres tomes : La Résistance (L'histoire de Peter) et La Révélation. Ils permettent de voir ce qu'il advient des personnages par la suite et leur vie dans la société.
Cette trilogie, peu connue il me semble, est à lire si vous aimez les dystopies et les questions philosophiques, parce qu'au final, est-ce que vous accepteriez de signer cette Déclaration ?

Miss Charity, de Marie-Aude Murail

Miss Charity


Résumé
Charity est une fille. Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d'échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du monde.
Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l'église, à la rigueur.
Les adultes qui l'entourent ne font pas attention à elle, ses petites sœurs sont mortes. Alors Charity se réfugie au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne.
Pour ne pas devenir folle d'ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par cœur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec l'espoir qu'un jour quelque chose va lui arriver...

Mon avis
Je reconnais que de prime abord, un roman retraçant le vie d'une fille de ses 4 ans à ses 30 ans, ça peut ne pas être palpitant. Et pourtant ! Ce roman est tout simplement génial. Il ne faut pas avoir peur de son épaisseur (on pourrait tuer quelqu'un avec), car la police d'écriture est assez grande (en tout cas, pour mon édition) et le livre est écrit à la façon d'une pièce de théâtre, donc il y a énormément d'espace. Je me suis très vite attachée à cette petite Charity, curieuse comme pas possible, qui cherche à échapper à son ennui et à se faire des amis. Plus elle évolue, plus elle comprend que la vie toute tracée qui s'offre à elle n'est pas à son goût et elle va essayer d'y remédier. Et en cela, vue l'époque à laquelle se déroule l'histoire, ça reste captivant. C'est une histoire drôle, mais pas que, et pleine de vie ! (et aussi, je suis fan de la réplique "Je pourrais descendre en enfer avec vous, je verrai encore le ciel").

Six of Crows, de Leigh Bardugo

Six of crows


Résumé
Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix.
Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

Mon avis
J'ai eu un peu de mal à démarrer et à accrocher à l'histoire. N'ayant pas lu la précédente trilogie de l'auteure, je ne connaissais absolument pas l'univers décrit et c'est cela qui m'a freinée. Puis j'ai fini par m'habituer aux personnages, à les connaître et à suivre le principe un chapitre = la vision d'un personnage. Au fil du roman, la psychologie et la réelle motivation des personnage sont de plus en plus décrites ce qui m'a permis de m'y attacher (à certains plus qu'à d'autres). Ne sachant pas qu'une suite était prévue, je suis restée assez perplexe par la fin, mais j'imagine que tout va se poursuivre dans le prochain tome.

Autre
Pour le moment, ma critique n'est valable que pour le premier tome, le deuxième sortant aux USA le 22 septembre 2016.

Addict, de Jeanne Ryan

addict nerve jeanne ryan


Titre original : Nerve

Résumé
Un jeu sans règle ni pitié. Qu'êtes-vous prêt à perdre pour gagner ?
Vee, dix-sept ans, est sous l'étroite surveillance de ses parents depuis qu'ils l'ont retrouvée quelques mois auparavant endormie au volant de la voiture familiale, dans le garage, moteur allumé. Elle a beau plaider l'accident et non la tentative de suicide, elle n'a pas le droit de sortir sauf pour jouer son rôle de maquilleuse-costumière dans la production théâtrale du lycée. Un soir, elle décide de relever l'un des défis proposés par ADDICT, jeu trash de télé réalité diffusé sur le Net qui promet des cadeaux somptueux contre des paris toujours plus pervers. Mais voilà qu'elle est sélectionnée, à sa grande surprise. Pour se sentir enfin vivante, Vee va alors accepter des défis de plus en plus malsains... Jusqu'à quelle dose d'adrénaline pourra-t-elle survivre ?

Mon avis
J'ai été très rapidement happée par ce livre (je l'ai lu en quelques heures). Les défis commencent de façon assez "simple" et se compliquent au fil du jeu, devenant de plus en plus dangereux. Mais plus le défi est compliqué, plus la récompense est alléchante. On finit alors par se demander jusqu'où onn pourrait aller à la place de Vee.
Cependant, j'ai trouvé que la fin était un peu traînante, ce qui a gâché le plaisir. Addict est tout de même un chouette livre à lire, pour son suspens, l'aventure et la critique du voyeurisme actuel.

Autre
Instant cinéma 1 : par moment, je faisais le parallèle avec le film Les Condamnés
Instant cinéma 2 : l'adaptation sort en août 2016

jeudi 25 août 2016

Index des livres



Voici tous les livres déjà parus, classés par ordre alphabétique de titre.


A

mercredi 24 août 2016

Index des auteurs




B
Honoré de Balzac - Illusions perdues
Leigh Bardugo - Six of crows
Jeanne Bourin - La chambre des dames 

C
Ian Caldwell et Dustin Thomason - La Règle de quatre
Agatha Christie - Dix petits nègres
James Clemens - Les Bannis et les Proscrits (5 tomes)
Melissa de la Cruz - Les vampires de Manhattan (7 tomes)

D
Christelle Dabos - La Passe-Miroir (4 tomes)
James Dashner - Le Labyrinthe (3 tomes)
Rebecca Donovan - Ma raison de vivre (3 tomes)
Alexandre Dumas - Les trois mousquetaires 
Alexandre Dumas - Le Comte de Monte-Cristo

 F
Andrew Fukuda - Traqué (3 tomes)

G
Jean Giraud - Ombres sur Venise
Anna Godbersen - Rebelles (4 tomes)
Gogol - Le Nez
Steven Gould - Jumper (4 tomes)
Stevent Gould - Les carnets de Griffin 
Jean-Christophe Grangé - Le serment des Limbes
Jean-Christophe Grangé - Les rivières pourpres
John Green - Qui es-tu Alaska ?
Simon R Green - Darkwood (5 tomes)

H
Anthony Horowitz - La maison de soie

L
Michael Ledwidge & James Patterson - Zoo
Laura Lippman - Celle qui devait mourir
Alexiane de Lys - Les ailes d'émeraude (3 tomes)

M
Gemma Malley - La déclaration (3 tomes)
Katharine McGee - Inaccessibles
Claude Merle - DARK
John Milton - Le Paradis Perdu 
Jean Molla - Sobibor
Kate Mosse - Labyrinthe
Marie-Aude Murail - Miss Charity

N
Vladimir Nabokov - Lolita
Sandra Nelson - Ouragan sur la Riviera

P
Christopher Paolini - L'Héritage (4 tomes)
Leonardo Patrignani - Multiversum (3 tomes)
James Patterson & Michael Ledwidge - Zoo
Edmonde Permingeat - Tu es moi

R
JK Rowling - Harry Potter 
Jeanne Ryan - Addict

S
Sara Shepard - The Lying game (6 tomes)
Bram Stoker- Dracula

T
Dustin Thomason et Ian Caldwell - La Règle de quatre
Henri Troyat - La neige en deuil

W
Rachel Ward - Intuitions (3 tomes)
Andy Weir - Seul sur Mars
Lauren Weisberger - Sexe, diamants et plus si affinités...
Dan Wells - Partials (3 tomes)

Z
Gabrielle Zevin - Une vie ailleurs